ACTUALITÉS

Une organisation adaptée

Depuis le 01/11/2020, nos services sont toujours ouverts au public (st Brieuc, Taden et Ploumagoar) selon nos horaires habituels et nous favorisons la prise de RDV préalable. Nous sommes également joignables par téléphone sur le  siège tous les matins et après-midi (8h45-11h45/ 14h-17h) - fermeture hebdomadaire le jeudi. Pour les antennes (Taden et Ploumagoar), l'accueil téléphonique se fait tous les matins sauf le jeudi et le jeudi après-midi.

L'ensemble de nos professionnels sont sur site et aussi en télétravail et peuvent accéder à l'ensemble des dossiers des majeurs protégées et des familles que nous accompagnons. Les délégués mandataires et aux prestations familiales contactent les personnes qu'ils accompagnent afin de régler avec eux les problématiques qui pourraient se présenter , peuvent leur proposer un rendez-vous sur site et effectuent aussi des visites à domicile en fonction du besoin. 

Nous recevons désormais sur site (siège et antennes) sur RDV préalablement fixé avec votre délégué. Sans RDV nous vous accueillerons autant que possible et nous ferons le relais éventuel avec votre délégué. Il vous suffit de sonner à la porte et nous répondrons à votre demande ou ferons le lien avec votre délégué.

Dans nos locaux et en visite à domicile, les gestes barrière sont obligatoires (port du masque et gel hydroalcoolique à disposition). Nous vous demandons de respecter ces règles car sinon nous ne pourrons en aucun cas vous recevoir.

Pour les pensions de familleLes espaces collectifs sont ouverts en présence des professionnels (ALVS: Accompagnateur logement et Vie Sociale) et des activités sont proposées en respectant les gestes barrière (port du masque et gel hydroalcoolique). Le plein air est privilégié.

Au GEM les accueils ont repris également mais le nombre de personnes présentes est limité et les gestes barrière sont là aussi appliqués.


Nous vous souhaitons à tous, malgré tout,  une belle fin d'année 2020 en vous protégeant et en protégeant les autres.


Etude d'impact 1€ dépensé = 1.5€ en gain socio-économique

Une étude d’impact réalisée par l’interfédération FNAT, UNAPEI, UNAF avec un cabinet indépendant CITIZING démontre que le coût engendré par les services de protection des majeurs à la société permet d’économiser bien plus que ce que nous coûtons.
 
Cette étude vise à objectiver l’intérêt de la protection juridique des majeurs tant pour les personnes protégées elles-mêmes, que leur altération soit liée à l’âge, à un handicap ou à un trouble psychique, que pour la société et les finances publiques.
 
A travers cette étude, il s’agit de sortir de l’intuition et d’apporter la preuve par l’euro que l’intervention des MJPM auprès des personnes protégées à un impact socio-économique positif. Aussi, ce dispositif ne peut être vu autrement que comme un investissement social avec des retombées positives sociétales, économiques et sociales.
 
Sans aborder dans le détail le contenu de cette étude, nous pouvons affirmer sur la base d’une méthodologie issue de l’économétrie, que l’investissement financier dans la protection des plus vulnérables (PJM) permet de réaliser des gains socio-économiques de plus d’un Milliard d’euros pour la collectivité et les finances publiques.
 
Sur la base de ce travail, nous entendons mobiliser sur le plan national, mais aussi régional et départemental, les pouvoirs publics sur l’urgence de mieux protéger les majeurs les plus vulnérables en accordant davantage de reconnaissance et de moyens à celles et ceux qui assument leur protection et accompagnement.


Présentation ACAP


Présentation ACAP


Accompagnement et insertion


Accompagnement et insertion


PROTECTION


PROTECTION